C’est le wee­kend !

Wo­che­nende (Wee­kend en al­le­mand) est un “film aveugle” que le réa­li­sa­teur de ci­né­ma abs­trait Wal­ter Rutt­mann réa­li­sa en 1930 en ré­ac­tion à l’usage re­don­dant du son dans le ci­né­ma par­lant. Cette pièce est fon­da­trice de l’esthétique du Hör­spiel qui se veut comme un “jeu pour l’oreille”. Wo­che­nende re­flète la tran­si­tion d’une jour­née de tra­vail (bruits de ma­chines, va­carme de la rue, am­biance de bu­reau…) au di­manche fé­rié (messe, na­ture, fa­mille, fan­fare…) et la las­si­tude de re­tour­ner au tra­vail le len­de­main. Si seuls les ger­ma­no­phones com­pren­dront les quelques par­ties de texte qui ponc­tuent la pièce, elle res­te­ra ac­ces­sible à toutes et tous grâce à la clar­té de son écri­ture.

Titre : Wo­che­nende
Au­teur : Wal­ter Rutt­mann
Date : 1930
Du­rée : 11’21
Edi­té par le la­bel fran­çais Me­tam­kine en 1994 dans sa col­lec­tion Ci­né­ma pour l’oreille.
En écoute sur radioartnet.bandcamp.com
+


Si la source so­nore de ce post n’était plus dis­po­nible, mer­ci de nous le si­gna­ler via ce for­mu­laire :