Et souffle le vent

De la force assour­dis­sante d’un vent tumul­tueux à d’inquiétants silences, cette pièce de l’artiste basque Oier Iru­re­ta­goie­na alias Tüsü­ri, arti­cule une ten­sion dra­ma­tique à par­tir de ces extrêmes sonores. L’artiste fait réfé­rence à la mytho­lo­gie basque dans laquelle l’Aizeola, qui donne son nom à cette pièce, était une forge à vent uti­li­sée dans les temps anciens pour faire fondre le mine­rai abon­dant dans cette par­tie du nord-est ibé­rique. Nous pou­vons presque sen­tir dans cet enre­gis­tre­ment la terre se bri­ser sous la puis­sance de la nature.

 

Titre : Aizeo­la
Auteur : Tüsü­ri (Oier Iru­re­ta­goie­na)
Date : 2008
Durée : 14′11″
Pro­duc­tion : Test Tube
+


Si la source sonore de ce post n’était plus dis­po­nible, mer­ci de nous le signa­ler via ce for­mu­laire :