Tes­ti­mo­ny, ou l’art d’une poé­sie objec­tive

Quant la poé­sie emprunte au réel sa véri­té comme sa cruau­té, quand elle prend de la bouche des cou­pables comme des vic­times, des morts comme des vivants, les paroles qu’elle fait siennes, c’est que l’objectivisme poé­tique de Charles Rez­ni­koff n’est pas loin. Tes­ti­mo­ny, vaste cycle de poèmes de cet auteur amé­ri­cain du siècle der­nier, est très lit­té­ra­le­ment construit sur des témoi­gnages de pro­cès d’assises aux Etats-Unis. En 2011, Hen­ri Jules Julien (direc­tion artis­tique) et Sophie Agnel (pia­no) – avec la com­pli­ci­té de la voix du comé­dien Vic­tor Pono­ma­rev – tra­versent cette œuvre dans un geste artis­tique qui lui colle au plus près pour en rendre toute l’âpreté et la vio­lence. Le résul­tat est autant suf­fo­cant que d’une tra­gique beau­té.

Titre : Tes­ti­mo­ny
Auteurs : Hen­ri Jules Julien, Sophie Agnel
Date : 25 mai 2011
Durée : 59’00
Pro­duc­tion : Ate­lier de Créa­tion Radio­pho­nique / France Culture
+

Pod­cast canin

Arte Radio ne fini­ra jamais de nous éton­ner. En ce début d’année, elle lance Mutt dogs, le pre­mier pod­cast pour chiens ! Une balade sonore au ras du sol, enre­gis­trée en binau­ral (son 3D) par des chiens d’un quar­tier récem­ment urba­ni­sé en bor­dure de Belo Hori­zonte, au sud-est du Bré­sil. Équi­pés d’un micro binau­ral pla­cé au niveau des oreilles, ces pre­neurs de son aty­piques nous pro­posent une écoute de leur monde et de leur coha­bi­ta­tion avec les humains.

Titre : Mutt dogs
Auteurs : Sara Lana, Félix Blume
Date : 11 jan­vier 2018
Durée : 5’09
Pro­duc­tion : Arte Radio
+

Musique bota­nique

D’un point de vue bota­nique, le cynor­rod­hon est le faux-fruit du rosier, plus com­mu­né­ment appe­lé gratte-cul ! D’un point de vue musi­cal, c’est le titre d’une œuvre du duo Entre­lacs qui réunit les explo­ra­teurs sonores que sont Yan­nick Dau­by et Michael Nor­tham. Une musique impro­vi­sée qui grouille de sons cap­tés dans le réel ou pro­ve­nant de machines élec­tro­niques et de divers corps sonores.

Titre : Cynor­rod­hon
Auteur : Entre­lacs (Yan­nick Dau­by, Michael Nor­tham)
Date : 2003
Durée : 16’12
Pro­duc­tion : Drone Records
+

Burn out

Burn out (Tom­beau de moi​—​même) est une pièce de poé­sie radio­pho­nique de David San­son et Rai­nier Leri­co­lais dif­fu­sée le 1er avril 2016 à la Fon­da­tion Louis Vuit­ton (Paris) dans le cadre du pro­jet RADIO conçu par Anne-James Cha­ton. La contrainte qui pré­si­dait à l’écriture de cette pièce était d’y inté­grer une expres­sion de langue étran­gère entrée dans le lan­gage cou­rant – en l’occurrence : burn out.

Titre : Burn out (Tom­beau de moi​—​même)
Auteur : David San­son, Rai­nier Leri­co­lais
Date : 1er avril 2016
Durée : 20’20
Pro­duc­tion : Fon­da­tion Louis Vuit­ton
+

Une Odys­sée

Une Odys­sée est une ins­tal­la­tion vidéo de Malik Nej­mi accom­pa­gnée par la musique de Laurent Durupt au pia­no pré­pa­ré et un texte écrit et lu par Tou­da Boua­na­ni. Cette œuvre fonc­tionne sur le res­sort fic­tion­nel de la pré­sence d’un étran­ger à bord d’un bateau. La ques­tion du Detroit, de la fron­tière, de la dis­pa­ri­tion, du rêve, de la brû­lure, de la mort, du sou­ve­nir de la terre natale, sont les allé­go­ries d’un poème intem­po­rel et sub­ver­sif. L’espace sonore pro­po­sé par Laurent Durupt semble offrir la pers­pec­tive d’une nar­ra­ti­vi­té des espaces de mobi­li­té, des dis­tances, à la croi­sée de la per­for­mance, du souffle, de la transe. Enivrant et d’une grande beau­té.

Le texte est en dari­ja (arabe dia­lec­tal). Une tra­duc­tion fran­çaise est acces­sible ici.

Titre : Une Odys­sée
Auteur : Laurent Durupt
Date : 2015
Durée : 16’19
Pro­duc­tion : Malik Nej­mi / Rési­dence Tara Médi­ter­ra­née
+

Ça glitch !

Une œuvre de Rebek­kah Palov réa­li­sée selon un pro­to­cole d’écriture dont l’énnoncé est aus­si abs­trait que le résul­tat sonore, mais dont on com­prend au moins qu’il fait appel à des don­nées MIDI, des des­sins et des textes !

Titre : Glitch in Variable and Deter­mi­nate States
Auteur : Rebek­kah Palov
Date : Novembre 2014
Durée : 2’59
Pro­duc­tion : R22 Tout-Monde
+

Por­trait d’un gla­cier

Por­trait d’un gla­cier (Alpes — 2173 m) est une com­po­si­tion de musique concrète de Lio­nel Mar­chet­ti à par­tir d’enregistrements qu’il a effec­tués avec Bru­no Roche sur les sites du Gla­cier de Tré-La-Tête (Mas­sif du Mont-blanc) et des Alpes envi­ron­nantes. Cette œuvre nous entraîne dans un pay­sage oppres­sant où le silence coton­neux de la mon­tagne semble ava­ler tous les bruits émis par ses visi­teurs – bruis­se­ments, cra­que­ments, pas, souffles, voix… – jusqu’aux hommes eux-mêmes.

Titre : Por­trait d’un gla­cier (Alpes — 2173 m)
Auteur : Lio­nel Mar­chet­ti
Date : 2000
Durée : 28’53
Pro­duc­tion : INAGRM
Edi­tions : Ground Fault Recor­dings (2001) / Mono­ty­pe­Rec (2010)
+

Dans l’optique du son

Hel­ler est un duo com­po­sé de Sébas­tien Roux et Eddie Ladoire. Ce tra­vail à base de tex­tures sonores élec­triques (drones et boucles de gui­tares de S. Roux) et élec­tro­niques (glitches, nappes et aspé­ri­tés syn­thé­tiques de E. Ladoire) est proche du sound desi­gn et se déploie comme la bande-son d’un film ima­gi­naire. Une pro­duc­tion du label Opti­cal Sound.

Titre : .01​.​.​05.
Auteur : Hel­ler
Date : 23 jan­vier 2005
Durée : 44’45
Pro­duc­tion : Opti­cal Sound
+

C’est le wee­kend !

Woche­nende (Wee­kend en alle­mand) est un “film aveugle” que le réa­li­sa­teur de ciné­ma abs­trait Wal­ter Rutt­mann réa­li­sa en 1930 en réac­tion à l’usage redon­dant du son dans le ciné­ma par­lant. Cette pièce est fon­da­trice de l’esthétique du Hör­spiel qui se veut comme un “jeu pour l’oreille”. Woche­nende reflète la tran­si­tion d’une jour­née de tra­vail (bruits de machines, vacarme de la rue, ambiance de bureau…) au dimanche férié (messe, nature, famille, fan­fare…) et la las­si­tude de retour­ner au tra­vail le len­de­main. Si seuls les ger­ma­no­phones com­pren­dront les quelques par­ties de texte qui ponc­tuent la pièce, elle res­te­ra acces­sible à toutes et tous grâce à la clar­té de son écri­ture.

Titre : Woche­nende
Auteur : Wal­ter Rutt­mann
Date : 1930
Durée : 11’21
Edi­té par le label fran­çais Metam­kine en 1994 dans sa col­lec­tion Ciné­ma pour l’oreille.
En écoute sur radioartnet.bandcamp.com
+

Afri­can Feed­back

Afri­can Feed­back est le résul­tat d’une expé­rience artis­tique rela­tion­nelle qu’Alessandro Boset­ti mena en Afrique de l’Ouest. Jouant de la musique de divers com­po­si­teurs expé­ri­men­taux et d’avant-garde occi­den­taux à des habi­tants ren­con­trés dans les vil­lages, l’artiste enre­gistre leurs réponses, leur deman­dant ce qu’ils entendent et com­ment ils se rap­portent à la musique et aux sons. A par­tir de ces voix enre­gis­trées, il com­pose une œuvre qui est autant une réflexion sur la ques­tion de la culture comme filtre dans notre per­cep­tion du monde qu’un acte poé­tique dans lequel la langue déploie sa musi­ca­li­té propre.

Titre : Afri­can Feed­back
Auteur : Ales­san­dro Boset­ti
Date : 2006
Durée : 45’46
Pro­duc­tion : Errant Bodies Press
En écoute sur radioartnet.bandcamp.com
+

Violent femmes

Une femme enre­gistre sa belle-mère à son insu. A par­tir de cette cas­sette trou­vée, Jeanne Robet frag­mente et remonte leur dis­pute autour de cer­tains mots-clés. Conflit, vio­lence ver­bale, absur­di­té : dia­logue de sourdes. Une créa­tion arteradio.com

Titre : Violent femmes
Auteur : Jeanne Robet
Date : 14 juin 2006
Durée : 4’23
Pro­duc­tion : Arte Radio
+

C’est du concret !

Michel Chion est autant artiste – com­po­si­teur de musique dite concrète et réa­li­sa­teur – qu’enseignant, cri­tique et théo­ri­cien des arts fil­miques, musi­caux et sonores. Le label Bro­co­li a édi­té deux opus regrou­pant cer­taines de ses œuvres inédites : le pre­mier abor­dant la période 1970–71, et le second, que nous écou­tons ici, pour la période 1988–91. Au pro­gramme Dix études de musique concrète à l’écriture ful­gu­rante où les sons pulsent, se bous­culent et titillent l’oreille ; des Varia­tions qui font voler en mul­tiples éclats un thème de valse ; des Crayon­nés fer­ro­viaires comme une ode au magné­to­phone et aux pos­si­bi­li­tés offertes par le micro et la bande magné­tique.

Titre : Musiques Concrètes 1988​—​91
Auteur : Michel Chion
Date : 4 novembre 2016
Durée : 60’02
Pro­duc­tion : Bro­co­li
+

Quel cirque !

Les œuvres de Michèle Boka­nows­ki sont rares et, par consé­quent, d’autant plus pré­cieuses. Sa musique éle­tro-acous­tique se déve­loppe à tra­vers un tra­vail sur la répé­ti­tion et l’accumulation de motifs sonores d’une grande expres­si­vi­té. Une musique dans laquelle semble tou­jours sourdre un drame impré­vi­sible à l’instar de deux com­po­si­tions réunies sur ce CD, l’une autour de l’univers du cirque et l’autre de l’enfance.

Titre : Cirque — Enfance
Auteur : Michèle Boka­nows­ki
Date : 30 novembre 2017
Durée : 64’23
Pro­duc­tion : Motus
+

Tout crève de vie

Dans la famille de l’OURAPO (Ouvroir de radio­pho­nie poten­tielle), nous pré­sen­tons aujourd’hui un tra­vail de Mickaël Mot­tet qui se sou­met à l’exercice de trans­for­mer un repor­tage en pop song ! A par­tir d’un docu­men­taire de Chris­tophe Rault, PLU de jar­dins (arteradio.com), il remonte des extraits en repre­nant le for­mat de la chan­son : intro, cou­plet, refrain, cou­plet, etc.

Titre : Tout crève de vie
Auteur : Mickaël Mot­tet / OURAPO
Date : 13 mai 2008
Durée : 2’03
+

Au centre était Vaduz

Dans Vaduz, Ber­nard Heid­sieck – un des pion­niers de la poé­sie sonore – éta­blit la capi­tale du Lich­ten­stein comme centre du monde pour, à par­tir d’elle et en cercles concen­triques, recen­ser les peuples de la pla­nète “qui l’entourent” ! Un pro­ces­sus poé­tique ver­ti­gi­neux qui relie toutes les com­mu­nau­tés humaines entre-elles et pose ain­si la ques­tion de l’altérité comme expé­rience consti­tu­tive de notre rap­port à l’autre.


Titre : Vaduz
Auteur : Ber­nard Heid­sieck
Date : 1974
Durée : 11’57
En écoute sur Ubu­Web
+

Les quatre élé­ments

5 fas­ci­nantes pièces com­po­sées par Sté­phane Marin (aka Espaces Sonores) tirées de son ins­tal­la­tion sonore Elé­men­taire — Sieste éco­lo­gique et pay­sa­gère fon­dée sur des enre­gis­tre­ments de sons envi­ron­ne­men­taux met­tant en avant la musi­ca­li­té indi­gène des sons de la nature et plus par­ti­cu­liè­re­ment l’évocation des 4 élé­ments (terre, air, eau, feu).

Enre­gis­tre­ment binau­ral à écou­ter au casque.



Titre : Elé­ments (extrait d’Elémentaire — Sieste éco­lo­gique et pay­sa­gère)
Auteur : Espaces Sonores (Sté­phane Marin)
Date : 2015
Durée : 17’45
Pro­duc­tion : Espaces Sonores
+

28 000 m3 de silence

Pen­dant quatre ans, cinq pre­neurs de son se suc­cèdent au coeur du chan­tier de la Phil­har­mo­nie de Paris alors en construc­tion, enre­gis­trant le mil­lier d’ouvriers qui s’affairent à éri­ger le monstre de 28 000 m3.
Une créa­tion d’Angé­lique Tibau pour l’Atelier de Créa­tion Radio­pho­nique de France Culture.

Titre : 28 000 m3 de silence
Autrice : Angé­lique Tibau (prises de son par Pierre Quin­tard, Oli­vier Leroux, Ber­nard Lagnel, Michel Gacic, Mathieu Tou­ren)
Date : 5 février 2015
Durée : 0h59
Pro­duc­tion : Soline Nivet / Ate­lier de Créa­tion Radio­pho­nique / France Culture
+

Le pou­voir de la répé­ti­tion

The Power of Repe­ti­tion, un mor­ceau tout en ten­sion par le com­po­si­teur sué­dois Joa­chim Nord­wall qui tra­vaille autour de la répé­ti­tion du son, de la boucle sonore.
Titre édi­té sur sup­port K7 par l’excellent label Entr’acte.



Titre : The Power of Repe­ti­tion
Auteur : Joa­chim Nord­wall
Date : 2016
Durée : 6’15
Pro­duc­tion : Entr’acte
+

Sur la langue

Quand c’est aci­du­lé, salé, sucré, gla­cé, effer­ves­cent, vis­queux, épi­cé…
Dans la bouche c’est brû­lant, cro­quant, cra­quant, crous­tillant, âcre, âpre, écœu­rant, aigre, pâteux…
Sur la langue c’est piquant, col­lant, gluant, goû­tu, dégou­li­nant, gra­nu­leux…
Trois minutes en binau­ral dans une bouche gour­mande.
N.B. : à écou­ter au casque pour pro­fi­ter de l’audio 3D.



Titre : Sur la langue
Autrice : Léa Che­vrier
Date : 4 février 2016
Durée : 2’52
Pro­duc­tion : Arte Radio
+

Le son du quo­ti­dien

Sept explo­ra­tions de sons d’objets du quo­ti­dien par le com­po­si­teur ita­lien Giu­seppe Iela­si. De la boîte de conserve à celle en poly­sty­rène, en pas­sant par une feuille d’aluminium, une tige en métal, etc., l’artiste joue avec le poten­tiel musi­cal de tous ces objets et façonne une musique éton­nam­ment ryth­mique et ludique.



Titre : Tools
Auteur : Giu­seppe Iela­si
Date : Juin 2010
Durée : 19’52
Pro­duc­tion : 12k
+